Goma: L’homme est à la fois source et menace à la biodiversité

Naturel cd RDC déforestation et braconnage, deux armes contre les Okapis
0 0
Read Time:4 Minute, 14 Second

Emmanuel Ndimwiza, chercheur en environnement et coordonnateur de l’ONG Droits Environnement et Citoyenneté « DEC Organisation », en tant qu’acteurs de l’environnement a adressé un message de prise de conscience vis-à-vis de la protection de la biodiversité à toutes les couches de la population, dans une interview accordée à naturelcd.net ce samedi 17 Mai 2023.

La biodiversité est la base de l’existence humaine sur cette planète. Elle fournit des services écosystémiques essentiels, tels que la régulation du climat, la purification de l’eau, la pollinisation des cultures et la production de nourriture.

Pour Emmanuel Ndimwiza, chercheur en environnement et coordonnateur de DEC Organisation, la biodiversité est menacée par de nombreuses activités humaines telles que la déforestation, la pollution, la surpêche, l’agriculture, l’urbanisation incontrôlée, le changement climatique, les réchauffements climatiques et la destruction des habitats naturels.

Il pense su’il est de la responsabilité de tout un chacun de protéger la biodiversité et de préserver les écosystèmes pour les générations futures en posant des actes en faveur du climat. « Nous devons agir ensemble pour réduire notre empreinte écologique et promouvoir des pratiques durables, telles que la conservation des habitats naturels, la gestion durable des ressources naturelles, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la promotion de l’agriculture biologique ».

Naturel cd RDC déforestation et braconnage, deux armes contre les Okapis
Okapi. Ph. Tiers

A l’honneur de la journée mondiale de la biodiversité, nous appelons à une action collective pour protéger la biodiversité et pour assurer un avenir durable pour tous, ajoute-t-il.

Pour lui les hommes tout comme les femmes doivent travailler ensemble et agir au quotidien pour résoudre des problèmes environnementaux et protégé les écosystèmes.

« Nous devons travailler ensemble pour protéger notre planète et garantir la santé et la sécurité de toutes les espèces, y compris les êtres humains ».

Retenons que chaque année le monde célèbre la journée mondiale de la biodiversité chaque 22 du mois de Mai.

Instauré par l’organisation des Nations Unies, la biodiversité provient de la liaison de deux termes : diversité biologique – ou biodiversité – est le terme qui désigne toutes les formes de la vie sur Terre et les caractéristiques naturelles qu’elle présente.

Cette diversité s’explique généralement en termes de la vaste gamme de plantes, d’animaux et de micro-organismes. Mais la biodiversité s’étend également aux différences génétiques à l’intérieur de chaque espèce comme, par exemple, des différences entre des variétés de plantes cultivées et de races de bétail. Les chromosomes, les gènes, et l’ADN déterminent le caractère unique de chaque individu à l’intérieur de chaque espèce.

Nombreuses recherches montrent que la biodiversité offre en outre d’innombrables services, tant au niveau local que mondial. Les poissons assurent 20 % de l’apport protéique à environ trois milliards de personnes. Plus de 80 % de l’alimentation des êtres humains est assurée par des plantes. Près de 80 % des habitants des zones rurales des pays en développement ont recours aux médicaments traditionnels à base de plantes pour les soins de base.

Mais la perte de biodiversité menace tout le monde, y compris notre santé. Il a été prouvé que la perte de biodiversité pouvait étendre les zoonoses – maladies infectieuses transmises par les animaux aux humains – alors que, d’autre part, si nous gardons la biodiversité intacte, elle offre d’excellents outils pour lutter contre les pandémies, comme celles causées par les coronavirus.

Entrée en vigueur en 1993, la Convention sur la diversité biologique a pour objectifs la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses éléments constitutifs et de ses ressources génétiques, ainsi que le partage juste et équitable des avantages qui en découlent.

Profondément préoccupée par l’appauvrissement continu de la diversité biologique dans le monde, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé proclamer le 22 mai, date de l’adoption du texte de la Convention, Journée internationale de la diversité biologique (A/RES/55/201).

Cette année elle a été célébrée sous le Thème : » De l’accord à l’action : reconstruire la biodiversité ». Alors que la communauté internationale est appelée à réexaminer sa relation avec le monde naturel, une chose est sûre : malgré nos avancées technologiques, nous dépendons entièrement d’écosystèmes sains et dynamiques pour notre eau, notre nourriture, nos médicaments, nos vêtements, notre carburant ou notre énergie, par exemple.Tout cela implique le respect, la protection et la restauration de notre richesse biologique.Cette année est sans aucun doute particulière sur le plan de la conservation de la biodiversité. L’adoption du cadre mondial pour la biodiversité Kunming-Montréal – un accord historique signé en décembre 2022 qui fixe des objectifs et des mesures concrètes pour enrayer et inverser la disparition de la biodiversité d’ici à 2050 – nous donne un regain d’espoir.C’est pourquoi le thème de la Journée internationale de la diversité biologique est « De l’accord à l’action : reconstruire la biodiversité ». Ce slogan défend l’idée que, maintenant que nous disposons d’un plan d’action convenu au niveau mondial, nous devons mettre en œuvre toutes les mesures prévues par l’accord avant 2030. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons obtenir une diversité biologique protégée et durable à l’horizon 2050, message de l’ONU à l’occasion de la journée de la biodiversité.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %
Previous post RDC/Nature: Comment mettre les enfants à l’abri du danger d’asphyxie au CO2 grâce à l’éducation environnementale ?
Next post Lenteur dans les négociations de Bonn sur le climat et perte de l’optimisme

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

One thought on “Goma: L’homme est à la fois source et menace à la biodiversité

  1. Bonjour,

    Nous remercions la publication sur la biodiversité, et nous vous encourageons pour faire autant.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *